RETROSPECTION

il y a
1 min
11
lectures
2

De formation littéraire, j'écris depuis mon adolescence, essentiellement sous forme de poèmes. J'ai enfin pris conscience de l'importance d'écouter mes besoins. Participer à des ateliers  [+]

Chère Moi,
Tu as 10 ans, j’en ai 40, et il y a 2 ou 3 choses à savoir pour ton avenir...
Sois tranquille, tout ira bien. La vie ne met sur ton chemin que des difficultés que tu pourras surmonter.
Dans un premier temps, cesses de te jeter sur la nourriture pour compenser l’affection et la tendresse dont tu manques. Durant tes années de collège, tu risques d’être la cible d’enfants mal attentionnés si tu es trop « bouboule ». Et quand bien même, ne fais pas attention à eux : les années d’adolescence ne sont pas simples en général, et chacun gère comme il peut cette « transformation » !
Je tiens aussi à te mettre en garde contre cette « peur de l’abandon » qui te suivra toute ta vie, se modifiera en « peur de la séparation », et s’atténuera avec le temps. La quarantaine a du bon tu sais ! Je commence enfin à gérer ce stress sur fond d’anxiété omniprésente !
Certaines rencontres seront comme des étoiles qui illumineront ton chemin...
On a tendance à s’attacher très fort aux gens qu’on aime, mais parfois on se trompe. Alors, il va falloir accepter de t’être trompée, et assumer tes responsabilités. Ce n’est pas simple de grandir, mais tu apprendras à choisir tes amis, et certains te permettront d’avancer à grande enjambée et à mieux appréhender la vie. Quant au « grand Amour » que tu vas vouloir rencontrer (je te connais, tu es tellement sensible et fleur bleue parfois), attention à ne pas te faire trop d’illusions. Il peut y en avoir plusieurs, avec qui tu construiras de belles choses. La plus belle, qui t’attend, se nommera Nila.
Enfin, continues à écrire et multiplies tes « journaux intimes ». Cela t’aidera à libérer de nombreuses tensions, à crier même intérieurement, à prendre conscience de ta sensibilité, à prendre confiance en toi aussi, même si cela te demandera beaucoup d’énergie encore à 40 ans !

Enfin, apprends à t’aimer davantage, c’est important. S’aimer, c’est prendre soin de soi, sans pour autant être égoïste. C’est savoir s’écouter, donc se respecter. Plus tu t’aimeras, plus tu aimeras autrui dans son essence, avec pureté, et non juste pour t’accrocher.
Profites de chaque moment de bonheur, cela te permettra de surmonter les difficultés qui t’attendent. Tous ces moments te rendront plus forte. Le soleil revient toujours après la pluie.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,