Rencontre lunaire

il y a
1 min
259
lectures
33
Qualifié

L’artiste ne représente ni ne reproduit, il signifie : ce n’est ni l’explication rationnelle, ni l’émotion surannée qu’il recherche mais la profondeur du crépuscule afin de surprendre  [+]

Image de Été 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Je rencontre ton absence
Comme un lys noir dans la blancheur aveuglante.
Je crie !
Comme tu m’es précieux !
L’absence me révèle !

L’invisible se découvre
Nous sommes en forêt :
La canopée comme un velours carminé !
Le crépuscule est proche
Que le froid est vital sur nos joues !

L’ombre nuageuse effleure nos pieds
Tu m’embrasses pour me rassurer
Les vagues comme un lichen lèchent le quai
Que la nuit est lourde sur nos lèvres radieuses !

La mort rôde un instant
Une cloche sonne silencieuse
Tu aperçois ta mère telle une tunique de soleil
Des larmes roussissent sur tes cils

Ma main s’agrippe à la tienne
Ô bel endormi, viens dans le creux de mon ventre,
Viens dans le creux de mes bras
La pluie ruisselle sur les montagnes !

Regarde comme le monde s’ouvre :
Une corolle dans la nuit d’ambre
Aide-moi à sentir le réel
Viens dans mon rêve

La vie est insignifiante
Viens me rejoindre dans mon réel
Je sais que tu rêves dans ma chair
Que tu te prolonges en moi !
Allons-nous naître ensemble ?

33

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !