Regard

il y a
1 min
680
lectures
85
Finaliste
Jury
Recommandé

Amoureux de la lecture, des livres et de l'écriture sous toutes ses formes, après la publication de "Les maux des dirigeants" alphabet satirique à la gloire (si l'on peut dire! des dirigeants  [+]

Image de Printemps 2014

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Des horizons bleutés à l'aube de tes cils
Hésitent à déployer les ailes du chagrin
S'aventurent et inondent ton regard qui oscille
Entre la soie des rêves et le petit matin.

Les saules mordorés qui ombrent tes paupières
Redressent frileusement leurs franges éclaboussées
Qui baignent dans le lit de ces mers lointaines
Où chaloupe ma vie le cœur déboussolé.

Immergé au profond de ces puits de tristesse
Je scellerai ma bouche à l'eau de tes pensées
Et le noir s'envolera au souffle des caresses
Qui embraseront l'onde de tes azurs noyés.

Sur tes prismes scintillant d'ombres céruléennes
Naviguent des prunelles à l'ébène moirée
Et dans ces clairs de bleu où sourde la tempête
Flottent des alizés de miel parfumé.

Je tisserai un filet aux mailles de lavande
Pour amener au port tes brouillards enneigés
Et des flaques de soleil couleront sur tes landes
Embruns mauves qui chavirent dans leur écrin salé.

J'userai ton regard à vouloir le garder
Je passerai tes yeux au tamis des années
Cristaux d'aigue-marine délavés par le vent
S'estompent et déclinent à la frontière du temps.

Recommandé
85

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Prisonnière

Yves Brard

L'impact des gouttes sur le métal scandait inlassablement les minutes qui bâillonnaient les heures. Depuis combien de temps était-elle enfermée ? Elle ne savait plus, ayant perdu connaissance... [+]