Quatrain

il y a
1 min
5
lectures
0

Petit oiseau chantant les fragments de sa vie. Ami ! Lève la tête C'est toi que tu contemples  [+]

A l'horizon du ciel, la pâleur de l'azur.
Toute l'herbe du champ, blanche comme du sable.
De la rosée scintille à la lueur de l'aube.
Ce sont les nuées d'hiver par l'argile expirées.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !