1
min

Quand les hirondelles planaient dans l'azur

Image de Irvinrtr

Irvinrtr

9 lectures

2

Quand les hirondelles planaient dans le ciel,

Posées sur la ligne téléphonique aérienne,
Quelques hirondelles badent aux corneilles.

Telles des notes de musique,
Alignées sur les cinq lignes d'une partition printanière,
Elles font la pause entre deux airs de Wagner.

Le ciel azur garde l'empreinte de leurs vols planés,
De leurs nids sous les toits,
Et se souvient de sa clarté les chauds soirs d'été,
Ainsi que de leurs cris caractéristiques...

Vous savez...

La partition est muette,
Jusqu'à ce que les doubles croches s'envolent dans l'azur printanier,
Provoquant une nuée de dièses,
Do ré mi fa sol la si do ré...
Chassant les insectes ciblés
Entre jour et nuit mélangés.

Oh ! Entre chien et loup, le festin de moustiques bat son plein,
Jusqu'au retour au nid des hirondelles éreintées
Où piallent d'impatience les oisillons affamés

Au matin, le village se réveille au rythme d'une partition bien jouée,
Par des hirondelles gaillardes et enjouées,
De renouveler ainsi leurs envols,
Chaque jour, comme au Printemps dernier,
Et même, peut-être, si l'homme le permet,
...Pour l'éternité.

2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Elles font la pause, elles causent, elles posent, les hirondelles funambules. Elles font de votre poésie, une mélodie qui se fredonne le nez en l'air et.... accrochée à vos points de suspension. .. Je vous dis ... Oui, je sais que votre écriture est belle.
De cela, je vous remercie.
Sylvie

·
Image de Irvinrtr
Irvinrtr · il y a
Merci beaucoup, Re bonnes fêtes.
·