Quand le jour sombre

il y a
1 min
200
lectures
117
Qualifié

L'écriture est un leurre, un regard discordant sur le monde et ses multiples possibles  [+]

Image de Hiver 2020

Au détour des rues
Pâles,
Tel le ciel livide d’un havre blanc,
Je suis la houle
Porté par le ressac
Des heures indues

Glissent sur l’asphalte
Les ombres mortifères,
Bercées de lents remous
Sur les bretelles disséminées,
Enivrées d’ondes faméliques
Où tout s’émeut

Puis, quand le jour sombre,
La nuit s’écoule dans les artères,
Abjecte.
Les hydres pleuvent,
Âmes perdues sur les trottoirs,
Sous les néons des lampadaires
Disjoints

Alors, la bombe implose en artifices
Au son des pavés,
Et les rues, disloquées, auréolées d’éclats de lune,
Broyées,
Suintent à l’unisson
De lents ruisseaux
Cystiques.

117

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !