Quand la lune se lève

il y a
1 min
0
lecture
0

Je ne suis pas en compétions avec vos corps, mais en relation avec vos cœurs. Et je ne veut pas de trophé de gagnant, mais bien celui d'un sourire rayonnant  [+]

Comme un rayon de soleil sombre,
Qui créer une créature dans l’ombre,
Un sourire suivi de litre de larme,
Te chagrinant telle cette lame,
A pêne le dos tourné,
Quand la lune se lève,
A son réveil,
En compagnie de sa terrible nuit,
Je la suit,
Dans la nuit sombre,
Jusqu’à que je sombre,
Dans les ténèbres de sa lumière,
Je n’ai plus d’air,
A l’aide,
Je vais me taire,
A jamais,
Je sais,
La mort est invincible,
Mais toi tu es invisible,
Après quelle soit passé te voir,
La lune ne ta pas aidé dans le noir,
S’il te plaît lune tue moi,
Comme tu lui a fait dans le froid,
Le froid de tes nuits hivernal,
En ivresse subliminal,
Je te voit te lever,
Et tu me voie crevé,
Dans ma tristesse,
Ta lumière m’éclaire,
A jamais,
Je ne la reverrais,
C’était elle ma lune,
C’est elle qui ma lu,
Comme dans un livre ouvert,
Mais tu ma bouffé telle un verre,
Avec ma liqueur,
Je suis tout a ton honneurs
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !