446 lectures

324

Qualifié

Y a plus de loups que de colombes
Et la terre n’est pas aussi ronde
Que tu pourrais parfois le croire
Prépare-toi et sors tes mouchoirs
Ouvre tes yeux un peu plus grands
Les arcs-en-ciel sont couleur sang
Les poissons crèvent dans les rivières
C’est pas le paradis sur terre

Mais je t’aime quand même p’tite utopiste
Moi qu’en ai fait des tours de piste
Qui suis revenu de tout et de rien
Fait donc chanter tous mes matins

Y a trop de poussière sous mes godasses
Comme un migrant à la ramasse
Faut que tu te réveilles, les jours de pluie
Sont plus nombreux que les éclaircies
Tu ne changeras donc jamais
A rêver au plus que parfait
Moi c’est le futur qui me fout les glandes
Quand est-ce que tu deviendras grande

Mais je t’aime quand même p’tite utopiste
Avec ma gueule de vieux clown triste
Qu’a bouffé bien trop de couleuvres
Pour encore croire à un chef d’œuvre

Y a plein de gamins aux yeux trop vides
Et dont la peau semble pleine de rides
Comment peux-tu manger devant
Quand à l’écran, ils meurent par cent.
Mais toi y a rien qui te refroidit
Qui peut couper ton appétit
T’es née comme ça, le cœur en joie
Tu laisses les autres porter tes croix

Mais je t’aime quand même p’tite utopiste
Même quand tu m’ traites de défaitiste
Mais j’y peux rien si j’ai la trouille
De me réveiller devant une citrouille

Et y’a nos vies qui s’ loupent parfois
Et surtout moi qui perd la foi
T’as beau me dire que l’ soleil brille
Faut pas non plus m’ prendre pour une bille
Moi j’arrive plus à suivre tes traces
Je m’ traîne parfois comme une limace
Qui rampe après un papillon
Me dis-pas que tu me trouves mignon

Mais je t’aime quand même p’tite utopiste
Je sais bien je suis un peu fumiste
Et qu’un sale jour tu partiras
Qu’est ce que tu veux, on s’refait pas.

PRIX

Image de Hiver 2020
324

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Philippe Salort
Philippe Salort · il y a
Jolie mélancolie lucide
Image de Elisabeth Mondoloni
Elisabeth Mondoloni · il y a
Je viens de voter,vraiment bien, génial, même, une gouaille comme on n'en fait plus, le tout,bien mené, et surtout, si tristement vrai...ainsi va la vie,tout passe....bonne chance à vous !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Il y a dans ces vers résignés comme la petite musique d'une chanson de Renaud.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Le « vieux clown triste » revenu de tout pourrait se convertir à l’Utopie... c’est en bonne voie...et bien sûr mes voix !
Image de JACB
JACB · il y a
De l'utopiste au défaitiste y'a l'réaliste qui positive! Très sympa cette complainte Michel.*****
Image de Manbusa
Manbusa · il y a
j'aime bien cette lucidité.
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
J'aime cette réalité criarde , et ce jeune qui vit sa vie tranquille.C'est vrai (comme le signale un commentaire dessous) que les jeunes commencent à défendre notre planète, motivés....Renonceraient-ils pour autant à leurs habitudes d'avoir de tout?
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
J'entendais presque Gabin dire ton poème ! Je t'assure !
Il parlait avec Michèle Morgan, c'est elle l'utopiste hein ?!
Joli poème en tout cas ! ça fait très cinématographique cette façon de s'adresser au lecteur. Je sens les volutes de fumées dans cette scène en noir et blanc !

Image de André Page
André Page · il y a
Bel exposé en forme de dialogue intérieur empreint de tolérance qui atténue un peu la légitime morosité de tous ces terribles constats actuels. Voté hier, bonne année Michel :)
Image de A. Gobu
A. Gobu · il y a
J't'ai collé cinq balles dans la peau. Ca vaut pas moins. Une remarque, quand même : aujourd'hui c'est plutôt les djeunes qui se font du mouron pour l'avenir de la planète, pas les vieux schnocks qu'en ont rien à branler !

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème