1
min

PRESSENTIR DES MONDES

Image de Bruno Adjignon

Bruno Adjignon

11 lectures

3

Le nez du poète
A perdu Nord et Orient,
Ses quatrains de fête
Extradés au mauvais vent.

Explosent des rires,
Clairs obscurs denses des soirs.
Quelques tristes sires
N'ont d'yeux que pour leurs avoirs.

Pressentir des mondes
De fureur de prédations.
Saccages des rondes
Et gamins à faux camions.

Létale appétence,
Bienveillance en porte-à-faux,
Au bonheur la chance
Tranche la Dame à la faux.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
court mais incisif et polysémique.
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merci de passer chez moi, Patrick. J'apprécie beaucoup vos textes moi-même.
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Létale appétence.
Voilà un bel accouplement.

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Thème et style varié d'un poème à l'autre… J'apprécie !
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Je vous remercie ! L'observation est juste et le compliment apprécié.
·