Premiers jours

il y a
1 min
7
lectures
1
Cinq doigts se soulèvent
Et saisissent tes soupirs.
Un babillage gracile
Tracé du bout des ongles.

Un sourire s’accroche
À la courbe de tes joues,
Tandis que tes yeux clos
Contemplent des merveilles.

Ton petit corps agite
Les draps de ton berceau,
Un baiser vient se perdre

Sur la peau de ton front.
Et quand tes paupières s’ouvrent
C’est un royaume qui s’éveille.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Celui-ci aussi me plait mais pour d'autres raisons

Vous aimerez aussi !