1
min

Pour s'exister

62 lectures

38

Dans le bleu de l’écran, elle se demande quoi vivre
Elle sautille sur la toile, de nudges en algorithmes
Des vies inventées hors de sa peau, elle tourbillonne
Terrifiée à l’idée d’être elle-même, et de s’exister
Pourtant, sous le manteau silencieux de la nuit
Caressée par le bleu blafard des astres, elle rêve
D’un ailleurs vrai, sans connexion ni question secrète
D’une longue marche, vers un horizon azuréen
Parmi les visages et les paysages, merveilleux inconnu.es
Mais au matin, son réveil crisse pour un nouveau tour
Dans le manège du monde, et son théâtre mort-vivant
Ses yeux bleus d’acier sur ses valises vides, elle s’en va
Scrollant les fils d’actualité, elle s’égare en dehors des clous
Quelques notes dans les oreilles, elle passe sous des roues

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de 14 vers
38

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Anneh Cerola
Anneh Cerola · il y a
Quelle réalité terrestrement sombre. Mais bien dit !
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Ça finit mal l'envie de s'exister.
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Plus noir que bleu non? mais j'en admire la sophistication +5 et je m'abonne (chez moi ce sera nettement plus doux)
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour le style et l'originalité de cette œuvre captivante ! Mes voix ! Une invitation à lire et soutenir, si vous l’aimez, mon tanka,“Sous la Pleine Lune”, qui est également en lice pour le Prix Ô 2019. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/sous-la-pleine-lune