1
min

Poètes malheureux.

31 lectures

14

Poètes malheureux, inutile de feindre
Et vous peintres honteux n'arrêtez pas de peindre
Lorsqu'un moins bien que vous a des propos jaloux
Et vous stance de haut, rendant épouvantables
Les mots que vous offrez, les disant effroyables,
Et désigne votre art, de barbouille à deux sous.

Si diatribe est aisée, art est bien difficile,
Il faut être un peu fou pour le croire facile,
Il est vain de rêver, il rapporte que clous !
Mais laissez donc la joie emplir tout votre espace,
Quand la fièvre vous prend soyez donc plus tenace,
Barbouillez à tout va, écrivez votre saoul,
Et laissez de côté les ignares jaloux.

Un ami vous dira les phrases qui consolent,
Vous stimulent aussi et souvent vous cajolent,
Si bien que le progrès c'est à lui qu'il revient,
Car ses compliments parfois trop excessifs,
Ont chassé de l'esprit les propos corrosifs
Qui vous ont mis à bas, bien plus qu'il ne convient
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Guill26POET
Guill26POET · il y a
Le monde artistique où il y a l'égo destructeur ou celui bienveillant qui avance dans la justesse du jugement sans pour autant dénigrer l'autre par jalousie
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Votre poème est très encourageant en période de doute Claire, merci pour ce baume apaisant et plein d'espoir ! À bientôt !
·
Image de Huppefasciée
Huppefasciée · il y a
Des mots bienvenus en ce printemps des poètes.
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Bravo !!
·
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
excellent
·
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Permets toi de créer, pas pour les autres, fais le pour toi. La passion de créer est bouffée d'oxygène pour l'artiste, tant mieux si d'autres viennent partager sa respiration. J'ai aimé votre poème
·
Image de Flore
Flore · il y a
Comme une fable déclinée aux temps présents de certains commentaires sur ce site. Toute la difficulté à faire le tri dans ces derniers...
Et pour servir le tout, enveloppez-moi la dans un papier de soie parsemé d'alexandrins... Claire, c'est si bien dit...Merci.

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une bonne critique permet d'avancer, à condition de vouloir et savoir en tirer la substantifique moelle ; une louange excessive n'apporte rien, simplement à gonfler l'ego. D'où la difficulté de l'art, certes, mais également celle de la critique.
Ceci dit, j'ai beaucoup aimé ce poème en forme de fable. Merci, Claire, pour ce partage.

·
Image de Duje
Duje · il y a
Quelle bien jolie diatribe tout en alexandrins . Bravo . Dés que l'on fait quelque chose , on prête toujours le flanc à la critique . Vous avez fait une conclusion tellement évidente dès le début : "Si diatribe est aisée , l'art est difficile " Alors soyons aimables vis à vis de celles ou ceux qui se frottent avec plus ou moins de bonheur à la difficulté de l'art .
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Une véritable ''machine'' à regonfler le moral de l'artiste et à purifie l'haleine des sots ! Bravo Claire.
·