Pissenlit

il y a
1 min
5
lectures
0

Etudiant, j'écris pour me défaire de tous ces mots qui se bousculent dans ma tête  [+]

Maman ne m’avait jamais dit qu’il fallait se méfier des jeunes filles. Maman ne m’avait jamais dit que mon cœur était pareil au pissenlit. Un souffle, vous savez, qu'il soit un regard lancé ou bien un sourire aiguisé et le voilà déshabillé. Nu et sans défense, à chanter la beauté fièrement comme un nouveau-né apprend à parler, maladroit comme un oisillon qui s’élance et, espérant comme un mendiant assoiffé, quelques sous brossés.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !