Pavane vers l'indifférence

il y a
1 min
27
lectures
2
c'est ma vie intérieure qui m'aspire
à l'idéal qu'on désire bien des fois
lentement je gravirai l'espoir
les paliers de la gloire... sans toi

je bâtirai l'échafaud divin
plus grand je pourrai voir plus loin
l'horizon poussant sa ligne au large
de toi je resterai en marge

Les lumières auront beau m'éclairer
de tout mystère
l'écran me renverra ce qu'on désire
sur Terre
mais les planches ne sont qu'un secours
aux clameurs qui m'entourent,
sourd, rien m'en restera


Je vaincrai les flammes qu'embrasent le ciel
Maison de l'éternel, pourquoi ?
L'océan peuplé de ses mystères
les secrets de la Terre seront à moi

Comme Cerbère s'inclinant bas
L'enfer à moi mais t'y es pas
règne du royaume où j'me perds
Et que vaut l'univers sans toi ?








JB - décembre 1991








© Poème Contemporain protégé numériquement par DPP ; n°666-10458 ; publication certifiée le 12-12-2014 par De Plume en Plume

2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une belle réflexion religieuse, non dénuée de sens.
Image de Julien Bernard
Julien Bernard · il y a
Merci BJ, de la part de JB. On va dire plutôt "spirituelle" (étant agnostique à 100%), mais c'est vrai que je scrute, je scrute et scrute les horizons, au point d'en oublier le terrestre et mon ego, j'interroge l'au-delà sans relâche... et je cherche un sens nouveau !
Image de Cath Lefebvre
Cath Lefebvre · il y a
Un texte qui laisse tout sauf indifférent. Cath
Image de Julien Bernard
Julien Bernard · il y a
Merci Cath, pour ta lecture non indifférente qui me laisse non indifférent.

Vous aimerez aussi !