PASSAGERS DU TEMPS

il y a
1 min
0
lecture
0
Nous sommes frères, bien que nous ne sachions pas
Nous nous sommes revus, bien que nous ayons appris à vivre séparément,
Nous avons la chance de passer par le même flux...
Nos destins se sont croisés par hasard,
Nous sommes toujours des fugitifs d'un passé qui nous condamne...
Et qu'importe, maintenant nous sommes forts,
Et nous nous dissolvons comme l'écume de la mer...
Nous sommes empêtrés dans des sentiments que nous ne comprenons pas,
Nous ne venons d’où personne vient,
Nous portons nos souvenirs, mais nous enterrons la culpabilité.
Vos pensées essaient d'être des poissons rouges
Et ta bouche mange les lettres que ma langue dit.
Nous sommes tous le deux sortis de la tombe ; Je pense que j'ai souffert plus que vous.
Je pensais que tu étais un fantôme que j'ai conjuré dans la nuit,
Parce que j'étais fatigué d'être seul.
Et maintenant, que dois-je faire ?
Je garderai une trace de tes baisers...
Et maintenant, que dois-je faire ?
Je vous trouverai et nous nous aimerons sans fin...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !