Parfums à quatre feuilles

il y a
1 min
247
lectures
27
En compétition

Photo-graphie, entre écriture et territoires. Clavier, écran...L'usage de la main se perd. Echange ou partage ? j'ai choisi le partage https://vimeo.com/user2896606  [+]

Image de Printemps 2021
Quand vient l'automne
Les feuilles quittent le ciel
Elles exaucent un vœu très cher
Juste déposer leur couverture à la terre

Quelques parcs ont commencé dès l'été
Ils offrent généreusement des feuilles de magnolias
Mornes crissements des allées au moindre pas du jardinier
En soirée leur vernis crépite s'en va dans un nuage de feu ordonné

Dans les chemins creux
Jusqu'au bord des rivières
Celles des peupliers pâlissent
Milliards de petites morts douces amères

Dans la cour de l'école
Celles du platane veulent jouer aux billes
Avant que le concierge n'en fasse un tas fumant
Cahiers au feu âcres souvenirs dictées tachées d'encre

Feuilles d'érable d'or ou d'argent
Pourquoi choisir parfum ou souvenir ?
Le râteau de septembre nous offrait un nid
Feuilles palais de plumes notre paradis secret
27

Un petit mot pour l'auteur ? 41 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Des feuilles génératrices de beaux mots pour remplir une Feuille blanche...
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Je ne m'impose pas comme mission de remplir la feuille ! Mais merci pour votre passage !
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
Elles se meurent les feuilles, pour servir un terreau incomparable pour chaque vie qui se développera...
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
oui...les terreaux de synthèse, c'est de la foutaise !
La seule vie est libre, de mourir pour renaitre... et sans protocole, sans laboratoire, sans führer !

Image de Etienne Mutabazi
Etienne Mutabazi · il y a
feuilles d’automnes qui ne meurent jamais même après leur chute. Elles vivent toujours!
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
oui ! on dit la patience de la pierre, la frugalité de l'arbre...la bonté de l'eau (?) merci pour votre passage ! je vais voir ce que vous faites !
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Merci à vous Gabriel pour ce très beau texte. Vos feuilles d'automne sont si belles, si vivantes..., et elles nous invitent à retrouver l'atmosphère de l'école de notre enfance, équipés d'une plume et d'un peu d'encre.
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
merci...! Ce charme des écoles publiques où l'équilibre entre la personne et la communauté laïque était respecté... A bientôt !
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Beaucoup d'images émaillent ce joli texte d'atmosphère.
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Merci ! en ce moment les feuilles déplient doucement leurs fragiles nervures...Ce sont un peu de Jeunes vierges qui devront subir les assauts d'Eole, les brûlures de Phébus et tant d'autres déchirements
Image de De margotin
De margotin · il y a
Joli tout plein
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
merci...mais c'est tout simple !
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Même mortes, elles restent belles.
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
mortes ? qu'est-ce à dire ? elles vivent encore !!! sous d'autres formes...!!!
Image de KE PHAS
KE PHAS · il y a
Ne pas choisir c'est mieux !!
;)) j'aime les feuilles d'automne ou de printemps !

Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Oui...moi aussi ! C'est peut-être le refus des extrêmes...privilégier les demi-teintes plutôt que le Zénith !!!
Merci...bonne journée !

Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
Quel joli tapis de feuilles mortes vous offrez à nos pas...
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Les feuilles d'érable de virginie se prêtent particulièrement bien à la confection de murs tapisserie...où personne ne peut venir vous surprendre !!!
Image de Mome de Meuse
Mome de Meuse · il y a
C'est décidé, je plante un érable de Virginie...
Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Vous ne le regretterez pas ! Cette feuille est un passeport pour aller de la terre au ciel...
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Au creux du nid douillet, Aux marches du Palais de plumes, tournoient et tourbillonnent les feuilles d’automne, bruissent les feuillages, craque le tapis de feuilles mortes et crissent les grains de gravier qui roulent sous le pied.
Un poème où flotte un parfum de nostalgie, des senteurs de sous-bois, qui résonne de mille bruits, des échos, des éclats de voix et de rires des écoliers.
Un tableau charmant, un bien joli bouquet de cinq quatrains qui nous conte une valse à quatre temps, la ronde des Parfums à quatre feuilles et la feuille de papier vole au vent, se pose doucement au cœur du Printemps… des poètes.
Un petit cœur, un grand j’aime et tous mes vœux Gabriel pour la suite des événements.

Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
quelle gentillesse ! je vous aurais volontiers fait visiter cette cabane faite de feuilles d'érable de virginie, entassées entre des charmilles... elle n'était pas grande... mais pour faire les devoirs c'était suffisant !
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
L’été s’en est allé, sur la terrasse les feuilles de tilleul tournoient telles les hélices d’un hélicoptère, plus loin dans un coin à l’abri des regards se niche une cabane de mille feuilles… sur la table en bois, on aperçoit un carnet d'écolier, un cahier à spirales, entre les feuilles un trèfle à quatre feuilles s’est glissé en guise de porte bonheur. Pour les druides l’érable était le messager des dieux. L’automne est ma saison préférée et me renvoie à cet ancien poème oublié :

"Aux portes de l'hiver masculin, l'automne est une femme, flamboyante de mille feuilles qui crissent sous le pied en odeurs de cuir et d'écorces mélangés, allume la nostalgie et nos feux de cheminées et de cette saison qui résonne, je pourrai vous en parler infiniment.

Alors comment dire l’automne…l’automne c’est peut-être,
Un arbre,
Une forêt,
Des branches,
Une couleur
Rouge fauve.

Un ciel,
Une lumière,
Un chemin,
Un pas
Qui résonne.

Une terre,
Une odeur,
De cuir,
De l’or
Encore.

L’automne c’est aussi,
Une saison qui a un cœur qui saigne,
Une nature morte qui tape à notre porte,
Une saison ancolie qui nous invite à la mélancolie.

Une saison unique, sans nulle autre pareille,
Une saison particulière aux couleurs plurielles,
Une saison, une impression de déjà vue dont on ne se lasse jamais,
Une saison où les cendres du soleil et celles de la terre se mélangent sans fin.

L’automne est une femme,
Parée de mille feux, craquante comme une flambée de bois, gourmande comme un mille-feuilles, légère comme un tourbillon, sensuelle comme une peau ambrée, éphémère comme une papillonne, l’automne ne fait que commencer."

Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Si tu as aimé...juste n petit merci à toi, Jeanne !

Vous aimerez aussi !