1
min

Oh, la belle bleue !

Image de Lénine Bosquet

Lénine Bosquet

416 lectures

129

Qualifié

On joue au bab' au bar de la rue des Ardennes
Quand quatre malabars déboulent en dedans,
Distribuant coquards et déboîtant les dents
Des buveurs de Ricard déboursant leurs étrennes.

La bigorne s'aggrave et les lames bleuissent.
Bigre, pour me la tchave il me faudrait bondir,
Faire le coup, le brave ! Ah ! Je me sens verdir !
Moi, mon b'let, la marave au surin me hérisse.

Un baobab en pot – un bananier peut-être ? –,
M'abrite alors un peu de la bagarre en cours.
Je mets ce bref repos à bigler du recours
Et borne que je peux gerber par la fenêtre.

Blanc comme un linge et, quoi ? presque gris pierre ponce,
Titubant, de guingois, les broquilles à quai,
Les guibolles de bois, le battant au taquet,
Je m'esbigne, aux abois, à ramper de quinconce.

La baston bat son plein, les jobards se déchaînent :
On se brise les reins à coups de barre en fer !
Un ballet aérien de mobilier divers
Embellit en un rien l'emballement des haines.

Pour bibi, c'est fini. Sous ces feux d'artifices
Je me pâme et m'oublie, un bambin stade anal.
J'offre alors aux bandits comme bouquet final
Un geyser de sanies d'origine orifices.


__

Bab' : Baby-foot.
Tchave (se la) : Partir, fuir.
B'let : Belet (Saint Étienne) agneau, diminutif affectueux, copain.
Se prononce « b'let ».
Broquilles : Testicules.

PRIX

Image de Printemps 2018
129

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Gladys
Gladys · il y a
Mister Lénine, vous avez de la chance de vous être éclipsé avant l'avènement de Staline, pour un poème de cette nature, vous seriez encore en camp. Moi qui suis ignare en poésie, j'aime beaucoup ce bouillonnement de mots et s'il n'y avait eu la traduction, je serai encore dans les divers dicos à moins de trouver mon pote "Lavilliers"
·
Image de Lison Zonco
Lison Zonco · il y a
J'aime beaucoup vos mots et puis tout cet argot... que c'est réjouissant!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merde ! c'est trop con ce dernier vers raté ( « Un geyser de sanies de DIVERS orifices. » ) ; ça gâche un peu cette petite merveille ! Parce que c'en est une !... un vrai morceau de bravoure !... enfin ! si on peut dire !
Aussi : « bambin AU stade anal. » aurait mieux collé, je pense.
Sinon, y a rien à jeter, tout est bon : de la belle versification ; un bon scénario au crescendo maîtrisé, bien déroulé ; un excellent travail sur les sons à l'appui du sens, plus que ça : un vrai talent à jouer en ce sens avec les mots.
Bref, Monsieur, je ne vous en dirai plus qu'un : Bravo !

·
Image de Lénine Bosquet
Lénine Bosquet · il y a
Ah ah, vous aussi ce dernier vers vous chagrine ! Mais pourquoi ? Non, "jaillir" n'irait pas, il y en déjà l'idée dans "geyser". Je vous propose ce vers pour le remplacer : " Un geyser de vomi, de selles et de pisses." Degueu n'est-ce pas ?
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
N'ayons pas peur des mots, Monsieur !... Nous touchons là au grandiose !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Non Monsieur !... excellent !... mieux que ça : parfait !... Ne touchez plus à rien !... Vous venez de déposer avec maestria la cerise sur le gâteau !
·
Image de Gladys
Gladys · il y a
Gâteau mais monsieur vous êtes un rien scato!
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ah ouais mais y a déjà « divers », 5 vers plus haut... effectivement, ça fait un peu près, alors que faire ?
« JAILLIES des orifices. » ?

·
Image de Plombier1765
Plombier1765 · il y a
ça sent le vécu.
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
léger et plein d'humour
·
Image de Saint Sorlin
Saint Sorlin · il y a
Un grand +5 pour saluer votre culture urbaine:"laisse béton trelo t'es relou". A c'est si bon.! ;-))
·
Image de Jln
Jln · il y a
Parisien, vrai de vrai , je ne peux que me réjouir de ce poème à l'accent de Pantruche qui a bercé mon enfance et plus.
Une petite remarque . Broquille ou broque signifie en argot Parisien : minutes ou peu de valeurs. Mais peut être est-ce utilisé pour définir les joyeuses dans un autre argot ?

·
Image de Lénine Bosquet
Lénine Bosquet · il y a
Bonjour, le premier sens de "broquille" est "bijou de peu de valeur", d'où ses extensions... Quand j'étais gamin, un ami de mon daron disait tout le temps : " j'ai une envie de lancequiner qui me cisaille les broquilles". Ça devait être du San Antonio je pense ...
·
Image de Jln
Jln · il y a
il y a bien longtemps que je n'avais pas pratiqué des déclinaisons argotiques. Il est 10 plombes et 30 broquilles , ça me met de bonne humeur pour la journée
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Génial !!!
·
Image de Reunan
Reunan · il y a
Bibi a les broquilles qui se réjouissent de vous lire ! + 5 et un tour de bateau : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mon-bateau-1
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Alexandrins parfaits mais en argot, quel délice pour la lectrice de San Antonio que j'ai été. J'ai quand même regardé le lexique pour me rafraîchir les connexions neuronales...
Un vers qui ne doit rien à l'argot m'a aussi enchantée par sa signification :
"Embellit en un rien l'emballement des haines"
Merci pour ce moment, je suis au taquet pour voter plein pot !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/quand-le-ciel-palit

·
Image de Lénine Bosquet
Lénine Bosquet · il y a
Merci Fred, je suis encore un lecteur de San Antonio assidu !
·
Image de Epicurien78
Epicurien78 · il y a
Amusant... à la manière de Renaud. Belle originalité. Mes voix. Et je vous propose, pour bien commencer l'année sur un petit air d’optimisme et de bonheur, mon petit poème doux comme un bonbon. Régalez vous !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/nous-on-seme

·