O Dieux !

il y a
1 min
972
lectures
108
Finaliste
Public
Recommandé

L'impermanence de l'amour ne fait que refléter cruellement la brièveté de notre vie . La poésie alors , devient le réceptacle d'une conscience aïgue de l'urgence . Les souvenirs que l'on  [+]

Image de Été 2013
O Dieux, laissez-moi vivre,
Chavirer au gré des anges ivres.
Je ne veux plus ployer à la lourdeur de vos croix.
J'irai ancrer mon âme sur les lieux mêmes où gît ma foi.
Je n'ai que faire de vos préceptes échoués sur nos jetées,
Qu'ils s'en retournent honorer vos Champs Elysées.
A la verticale promesse d'une larme d'éternité,
Je préfère l'incertitude horizontale de ma grande légèreté...
Fervent artisan de l'éternel instant,
En équilibre entre la vérité et le vent,
Juste garder le cap et j'en suis cap, ma foi...
Mes choix sont mes lois,
Mes erreurs façonnant mes voies,
Je m'en vais de ce pas,
Sans billets pour l'au-delà,
Taquiner les Démons et les Merveilles,
M'enivrer du bon vin de la Treille,
Rendre mon âme à son esprit critique,
M'armer de rires ainsi que de piques,
Me risquant ainsi jusqu'au dernier blasphème,
Oser dédier ce poème
Aux entités cachées qui nous enchaînent...

Recommandé
108

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !