Nuit d'orage.

il y a
1 min
8
lectures
1

De nouvelles œuvres ici et un petit ménage de printemps pour tenter de proposer le meilleur ! Il y a même des textes à poursuivre ! Bonne journée ! Charline.  [+]

Mes doigts ont frôlés les tiens,
Depuis cette nuit folle,
Le cauchemar est ancré et me tient.
D'amour ou d'ignorance se défont,
Tous nos lendemains,
Alors s'il-te-plaît,
On se tient, Copain.
On se tient, L'ami.
Reviens, auprès de moi.
Retiens ma main.
Car même dans les ténèbres,
Sache que je te vois très bien.

Nuit d'orage ou saccage,
Pour comprendre les silences,
Des illusions macabres.
Ta mort au-dessus de mon corps.
Tes mains contre les miennes.
Ta voix qui me revient encore.
Dans cette nuit trop chienne.
Où passaient sans sirènes,
Les deuils envisagés et les peines.

Nuit de deuil ou nuit d'ivresse,
Quand l'horreur laisse place à la tristesse,
Les révélations ne sont jamais loin,
Tout contre moi, tu me tenais la main.
Vas-t-en ! Mais reste là !
J'ai trop mal de t'avoir vu comme ça.
Vas-t-en ! Mais restes pour moi !
Je ne peux envisager, une vie, sans toi.

Nuit calme et nuit de pleurs,
Des souvenirs qui s'invitent en torpeur.
C'est bien en soirée que j'ai découvert cela.
Non, je n'étais pas la petite dernière.

Attends ! Ne meurs pas !

Ton visage me revient encore une fois.

Attends ! Bas-toi !

Mon sauveur, ne t'endors pas.

Bats-toi mon homme,
mon petit, mon grand,
Amoureux de confident.
Frère d'une vie,
Saccage d'une nuit. 


1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !