NUIT 8 : LA PLUIE

il y a
1 min
0
lecture
0
Messages saccadés des clameurs,
Cela illumine mille et une secondes.
En récoltant des pluies orphelines,
Quand ils tombent amoureux dans le vide,
Ils projettent des ombres endormies,
Qui gît timide sur le vent,
Ils gisent portés sur le trottoir,
Preuve de regrets chaleureux,
Qui sont enterrés dans les buissons,
Avec des histoires de souvenirs désagréables.
Ils s'échappent rapidement, de leur triste destin,
En écrivant sur la punition imminente,
Et la pluie est pleine d'envie.
Rapidement, ils se brisent les mosaïques d’existence !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !