Nuages (hommage improbable au génie de Django)

il y a
1 min
14
lectures
1
D’improbables boursouflures
Habitent vos formes grassouillettes,
Navires porteurs de belles enflures,
Annonciateurs de tempêtes.

Au ciel, plantés comme des géants,
Masques éruptifs du soleil,
Vos colères changent au gré du vent
Puis crèvent enfin comme jus de treille.

Le ciel lavé de vos blancheurs
Disperse vos larmes dans la vapeur,
Le sacrifice de vos fureurs.

Puis des rêves accrochent vos formes,
Rêves d’enfants, lapins énormes
Qui s’effilochent dans les courants.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
J'aime

Vous aimerez aussi !