1
min

Nos mères

Image de Brigitte Gardet

Brigitte Gardet

3 lectures

1

Dans la tête de nos mères, y’a une tonne de bazar
Des motifs pour une guerre, ou pour choper l’cafard
Des souv’nirs encombrants, qui n’ font pas bon ménage
Un tas de renoncements, qui ne font pas leur âge

Mets trois bouts de chiffons
Un coup d’rouge à lèvres
Oublie la maison
Une série un peu mièvre
Bronzing sur l’balcon
Pas besoin d’faire la grève

Dans le cœur de nos mères, y’a un tas de tiroirs
Des dates d’anniversaires, des mots d’amour en r’tard
D’un rouge aux joues flagrant, la nuit de leur mariage
À l’ombre d’un amant, tempête sur le ménage

Et faire son baluchon
Une fois même en rêve
Quitter la maison
Revenir sur la terre
Refaire son chignon
Mais juste un peu plus fière

Dans les yeux de nos mères, clignotent deux grands phares
Qui surveillent nos galères, et nos premières histoires
Et puis le coup des pleurs, au moment des adieux
On sera toujours mineurs, tout au fond de leurs yeux

Et laisser son feuilleton
Baisser la lumière
Couper le son
Et la vie à l’envers
Défile sa chanson... Et si c’était à refaire ?
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,