2 lectures

0

C'est un infatigable menaçant.

Il te charge inlassablement.

Armée par dame fatalité.

Il finira par t'aliter.


On a tous de peur de périr,

De pourrir, de dépérir

On oublie toujours de saisir,

Ces instants qui nous font grandir


Et les angoisses qui nous pressent,

Ne le rendent pas très aimable

Gangrené par le stress,

On rêve d'un futur confortable.


Le futur n'est malhonnête,

Qu'envers les impatient.

Il se rit des prophètes,

Et surprend les inconscients.


Avec sa maîtresse la chance,

Il récompense les audacieux.

Ceux qui ont sorti l’œil de l'errance,

Pour le tourner vers les cieux.


C'est un cruel maître du jeux,

A l'imaginaire sans pareil.

Qui au détour d'un vœux,

Te fait voir l'immonde et merveilles.


Le futur n'est pas malfaisant,

Pour qui sait ouvrir les mains.

La peur est dans ton présent,

C'est elle qui muselle ton chemin.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème