1
min

Noces d'émeraude

Image de Eric Chomienne

Eric Chomienne

18 lectures

4

Comme des sergents
Le matin ils montent en ligne
Assaut sur Paris.

Combat du chemin de fer
Contre le chemin de terre.

Si le fakir aime
Voyager dans le métro
Aux heures de pointe

Pour l’abonné le quai reste
Une planche de salut.

Porte des lilas
Le poinçonneur est parti
Reste la chanson.

Attaché aux changements
Paris est dans l'air du temps.

Au rythme des rames
En galerie joue l’artiste
Pour les galériens

Dessous le plancher des vaches
Des musiciens font le bœuf.

Sous le tablier
Au ventre de la Cité
Des chemineaux errent

Grands voyageurs sédentaires
Sur les quais par vague abondent

Pour soigner leur ligne
Les express s'offrent aux graphes
Paris fait sa toile.

En belles lettres Paris
Se vit en correspondance.

Métro RER
Un mariage de réseau
Dans les grandes lignes.

Pour ces noces d'émeraude
Paris se donne de l’air.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Idée originale que d'avoir poétisé l'anniversaire !
·