Ton esprit te dit qu’il faut passer à autre chose
Tu n’as aucune idée de comment penser à autre chose
En parler à quelqu’un quelle perte de temps !
De toute façon, personne ne comprendrait tes plans
La cloche sonne quelle libération !
Tu sors de l’école en fessant bien attention
Tu marches de plus en plus vite l’endroit
Celui où tu es allée plusieurs fois déjà
Tu commences à grimper et enfin redescendre dans ce lieu étroit
C’est sale, mais personne ne saura que tu es là
Tu as froid, mais tu continues ton plan diabolique
Ça n’a pas de sens la vie n’est-ce pas logique ?
Tu sors la lame de sa cachette, tu contrôles ta mort
Tu as l’impression que tout le monde s’en fout, il n’y a plus d’espoir
Ton bras meurtri par cette lame est déjà marqué à vie
Tu prends ta lame, tu es prête à passer à l’acte
Trop tard pour le cours de sciences tout est déjà fini
Assez perdu de temps tu commences à t’ouvrir les veines
Un bras d’ouvert le sang commence à couler
De ton bras ouvert, la lame prête pour la dernière ligne
Au dernier moment tu réalises que c’est trop égoïste
Tu avais un bandage au cas où, tu t’enroules le bras avec
Ça saigne de plus en plus, tu cours de plus en plus
Tu montes au quatrième, tu commences à voir flou
La porte de son bureau est ouverte avec elle dedans
Tu n’as pas le temps de reprendre ton souffle
Maude garde son sang-froid malgré ton état
Ton bandage se défaits toi avec
Maude appelle de l’aide et te porte jusqu’à l’infirmerie
Tu te réveilles à l’hôpital et après un long séjour
Tu revis et retournes à l’école plus forte que jamais
Tu profites de chaque instant que la vie t’offre
Tu es digne de recevoir une médaille pour ton combat contre toi-même
Tu es contente que Maude ne soit plus inquiète quand elle te voit
C’est correct d’aller mal plutôt de faire semblant d’être correct
Les erreurs sont normales, comme dans : tout le monde en fait
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !