Nid de grive

il y a
1 min
1
lecture
0
NID DE GRIVE

Un cèdre, une grive
Un bois, une brise,
Un cœur et des brindilles
Une douceur, une famille
Une langueur et une attente
Des chants qui se taisent
Parce qu’il y a des braises
Qui ouvrent grand leurs entrailles
Pour grandir elles braillent
Un quart de lune et parties
Sur l’air se sont glissées
Vers l’avenir qui les a happées
Une lune de juin et tout est dit
Une lune de pardon et tout est fait
La vie a tout accaparé, a tout renouvelé
Et moi je n’ai pas bougé
J’ai observé, bouche bée
La vie à bout de bras
Que tous les jours on écrase
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,