NEIGE

il y a
1 min
0
lecture
0

Ils écrivent tous si bien. Ma main ne peut lâcher son crayon et espère encore  [+]

Le soleil encore cependant, passe au-delà
De cet isolement,
Son œil perçant déchire l’écran
Qui voile toutes choses
Comme un rire d’enfance
Eclatant dans le silence.
Alors se glisse la clarté
D’un regard neuf,
Sur ce paysage
Moelleux et tatoué.

Alors se glisse la clarté
D’un regard neuf,
Neuf sur le jour qui naît
Naît sur ce monde gris.
Gris de tant d’années,
D’années rouillées, usées,
Usées de tant de haine
Haine justifiée par un rien
Un rien auquel on accorde tant,
Tant d’attention et d’écoute,
Ecoute choisie ou guidée
Guidée par nous tous
Tous si faibles
Faibles devant le non
Non à la peur,
Peur de l’autre et du jour neuf,
Neuf sous la clarté
Clarté qui vient alors.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !