Neige

il y a
1 min
12
lectures
1
Un flocon a touché mon visage,
Laissant un léger frisson glacé,
Sur les lignes de mes joues rosées,
Traçant une larme de passage.

C’est ainsi que s’annonce la neige,
Comme si blutée par une sasse,
Cette bonne mère nous embrasse,
En nous berçant de froides arpèges,

Aujourd’hui comme par le passé,
Sur la vallée répand sa blancheur,
Neige protège tout voyageur,
Formant congères pour le guider.

Mais je vous l’affirme sans ambages,
Cette neige est parfois dissipée !
Pipelette, elle craque sous nos pieds,
Et provoque à l’envie des dommages...

C’est ainsi que se conduit la neige,
Souvent d’un tempérament de glace,
Si quelqu’un s’y frotte et qu’il l’agace,
Il cesse très vite son manège.

De mes pas dans la neige tombée
Aux traces d'animaux fureteurs,
Jusqu'aux facéties d'enfants rieurs,
Vit cette couverture abîmée.

A la façon dont elle est venue,
Un matin a plié ses bagages,
Sans que l’on s’en soit aperçu,
Neige a libéré le paysage.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !