Naufragés

il y a
1 min
428
lectures
32
Qualifié
Allongé sur une plage au bout du monde, j’attends
Que la prochaine vague ait noyé l’ouragan
Qui m’a déposé là. Je ne sais depuis quand
Je n’avais vu la Terre remuer l’océan.

Qu’importe ce que le vent me laisse présager
Sur ce bout d’univers où je suis passager,
On finit tous un jour sur les côtes ravagées,
Qu’importe le vaisseau, on est tous naufragés.

On peut prendre avec soi ce qu’apporte la mer ;
Les débris du passé et leur sel doux-amer,
Mais on avance tous vers les mille chimères
Qui feront notre histoire, on se prend pour Homère.

Et des naufrages pourtant, on en a déjà vu
Des centaines de fois et toujours imprévus,
Qu’on l’ignore ou qu’on soit toujours plus à l’affût,
Quand arrive la tempête on est tous dépourvus.
32

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !