Nature morte

il y a
1 min
0
lecture
0

Je suis un romantique, la Muse qui m’inspire, souvent je là désire mais elle cache son visage. Dans mes poèmes, je lui découvre pudiquement mon âme mais parfois ma sensualité prend le dessus  [+]

Une fenêtre se ferme,
Une bougie s'ennuie
Vacillante s’éteint dans la nuit.

Les arbres en pleurs
Essuient leurs larmes
De quelques feuilles mortes.

Les clochers se taisent,
Parfois on entend
Le coucou d’un petit vieux.

Un avion désoeuvré,
Dans les nuages
Cherche quelques voyageurs.

Comme les montagnes russes
Les Bourses montent et descendent.
Des vapeurs d’argent scintillent dans le brouillard.

La terre pleure,
Chaque jour le décompte
Des chiffres sans visage.

Ce matin,
J’ouvre la fenêtre
Le ciel est bleu,
Un enfant cueille une rose.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,