1
min

Naissance

Image de Rosalie Vasseur

Rosalie Vasseur

4 lectures

1

C'était en hiver,
Un bébé posé,
Sur mon cœur de mère.

Un cri succin,
Un silence effroyable,
Qui déchira ce matin.

Une foule éphémère,
Un enfant enlevé,
Au bras de sa mère.

Une pensée figée,
Que les heures,
Devenait éternité.

Suspendu par une sentence,
Qui parle d'un combat,
Qui commence.

Celui du temps,
Qui guérit,
Et te rends toi enfant.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,