Mots sans-abri

il y a
1 min
5
lectures
0

La poésie est partout. Elle ne dit pas. Elle signifie  [+]

Au temps nourri par l'espoir en deuil,
Qui déploie ses ailes et drape le savant du linceul.
Aux spectres vieillissants sur le clavier des orgues,
Ou bien natifs à la porte des morgues.

Célèbre le miracle qui fait du trottoir,
Un terreau où la fleur s'élève mieux que nulle part,
Royaume où le poète tisse des étoiles au vent,
Pour habiller d'un long manteau de ciel le passant.

Aux poutres de leurs âmes pendent des femmes en haillon,
Que la pluie fait danser sur le par terre de leurs fronts,
Et dans la gouttière des sourires tombent des larmes en tuile,
Brillent sous les toitures ces cœurs tristes ! Prisonniers des lampes à huile.

De leurs regards se détachent des perles algébriques,
Qui roulent dans l'écrin d’un tourment tellurique,
Reflets des poèmes et des mots qui résolvent,
Par la divine providence d’un axiome,
L'équation insoluble de l'homme.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,