1
min

Morgane la fée

Image de La Renarde

La Renarde

4 lectures

1

C’était le temps des fées,
La forêt de Brocéliande bruissait.
Derrière chaque arbre, cachée
Morgane filait et s’amusait.


De fourrés en bosquets, elle avançait
De loin, on aurait cru un farfadet.
Elle sautait, riait, échevelée,
Ses yeux malicieux vous ensorcelaient.


Tranquillement, elle glissait
Vers le lac d’où le brouillard s’élevait.
L’eau de la source, coulait en gémissant
Pour se perdre et se mêler aux eaux du lac.


De ses mains fines, elle prenait son arc
La flèche qu’elle envoyait était un présent.
Du lac montait un doux enchantement,
L’eau clapotait à ses pieds.


Elle montait dans la barque en murmurant,
Ses incantations ouvraient la brèche
Soudain, l’île sacrée était dévoilée.


Où, êtes-vous allez, Merlin, douce Viviane
Près du lac, assise, j’écoute les pleurs de vos âmes.


Le temps a passé, était -ce un rêve ou une légende ?
Merlin, Viviane, Morgane, vous êtes à jamais à Brocéliande.
Chaque pierre, chaque cache, vous rappellent à nous,
Le lac s’est assoupi, recouvert du mystère.

l
Lui seul, peut encore nous faire rêver de vous
Seule, près de lui, je guette les lumières
Qui jaillissent parfois de ses profondeurs.
Mystérieux, il sait qu’il est le vainqueur.


Pauvre de moi, je ne verrai Morgane, la fée.
Elle est retournée vivre dans son passé.


Le temps de l’enchanteur s’en est allé
Viviane l’avez-vous donc tant aimé.
Pour ne plus le laisser s’en aller.
Merlin s’est pris dans vos filets,
Le lac s’est refermé, emportant vos secrets.


Et moi, je reste là, le cœur battant
Tendant l’oreille aux doux clapotements.
L’eau si tranquille, frémit un peu
Est-ce un effet d’optique ou bien un jeu.


Garde ton secret, lac sacré
Je ne dirais rien de ce que j’ai vu.
J’ai mis un voile blanc nacré
Sur ma tête pour n’être pas reconnue.


Je suis Morgane, et je suis revenue.

1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Ah! Le roi Arthur, Escalibur, Merlin, la Dame du lac! Breton de ma mère, je rêve sur Brocéliande et ses mystères! Très bien! Pouvez-vous, sans vous obliger lire mes "A l'abordage" et "Trois petits chenapans"? Merci! G.A.
·