Monts et Marseille

il y a
1 min
13
lectures
2

A toi, cher lecteur, arrêté sur ma page Je souhaite la bienvenue Dans un univers pas si sage Etats de l'âme - de soi ou d'autres Découvertes, déconvenues Souvent s'y mêlent le vice et la  [+]

Ta gueule béante sur l'eau, de là

Face à cette autre terre de mystère qui se déploie, là-bas

Tes passages souillés

Délavés de toute clarté, resplendissent, effrontés

Tes charlatans en vain déclament, promettant

Le retour de l'être aimé et de purs délices aux vieux amants

Tes mahométans côtoient comme nulle part ailleurs

Les autres enfants de Méditerranée

Ta folie douce, jusqu'au trépas

Reine du pire et du meilleur, fait déferler mille fiertés, et autant de hontes sur toi

Ta sempiternelle fureur de vivre

A tatoué son nom, indélébile, sur les murs de tes cités

Et tes chairs brulées

Dans tes mauvais quartiers, jamais ne finissent de panser leurs plaies

Mais ta lumière rédemptrice, absolue, du port à Notre-Dame

Lave à chaque aube nouvelle les péchés des pauvres âmes

2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !