Monstre et Merveille

il y a
1 min
160
lectures
19
Qualifié
Tout commence au fond
Par un ignoble ver blanc
Plutôt rond
Et vraiment pas marrant.

Puis vient le temps
Né des profondes ténèbres
Cet être vivant
Sent enfler son ego célèbre.

Née presque invisible
Cette vermine par métamorphose
Pour devenir crédible
Vers la lumière explose.

Pour vivre amie des roses
Et à la lumière faire miroiter
Sa belle cuirasse vert dorée
Pour dire qu'enfin elle ose.

La cétoine dorée
Nous parle du talent
Qui sait ouvrager
L'horrible en plaisant
Et fait émerger
Cette merveille dorée
Hôte des roses et du printemps.

19

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !