Mon figuier

il y a
1 min
257
lectures
22
Qualifié
Son parcours s’effaçait sous les yeux de l’hiver
Des années de travail, une vie amorcée
Des rêves abandonnés pour suivre le sommaire
D’un livre commencé, à vouloir terminer

Dans le jardin de neige paré, il apprit
Que pour la septième fois, il était père
Sous le figuier, fébrile et très fier, il sourit
Encore une fille, ce serait la dernière

Cette naissance du jour, en janvier frais et clair
Émut les arbres nus, troublés par tant d’amour
L’homme les salua, il avait à faire
Moment inscrit dans la nature, pour toujours
22

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !