1
min

Misère

3 lectures

0

Des notes en mesures
Des notes en misère 
La mélodie sociale
Fait de fausses notes 

Le la s’accorde 
La lie sans corde
Tape du pied 
Agite ses gobelets 

De la Bourse à Bolivar 
De l’Opéra à Victor Hugo

Les misérables sont assis 
Exécrables aux rues de Paris 

Ils jappent sur le Sentier
Claudiquent à Saint-Sulpice 

 

Se grattent aux Puces
Solliloquent à Goncourt 

Ils se révoltent à la bastille 
Philosophent à Voltaire 

Ils boivent à Saint Emilion 
Et refont le monde à Liberté 

Ils vont près de Vincennes 
Comme des bêtes ex situ 

S’endormir près de la Seine
Aux Invalides derrière une rue 

Haussmann et ses Boulevards
À chassé le peuple de son lit 

Grands bourgeois aristocrates 
S’offrent des tours aux Tuileries 

 

Aux cafés d’en face à la Sartre 
On disserte sur l’Anarchie

Les délaissés vont à la Chapelle
Ne croient plus en l’homme nuit 

Oubliez Louise Michel
Et venez au Sacré Coeur...

Avant de vous endormir 
Dans les bras du Père Lachaise. 

Il Mandji
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur