Meurtre

il y a
1 min
95
lectures
0

Je suis la fille de Oui -Oui et l'amante de Baudelaire, ma plume est sibylline et combien sanglante...une fleur du mal, ou un ésprit maudit pourtant angélique  [+]

Meurtre aussi élégant qu'un chapeau en feutre
Les mains propres blanches presque neutres
...

Mes rêves sont allés mourir nus dans une nuée
Lorsque le volcan du désir a jonché ma ruée

Vers un poète d'argent et d'azur
Voltigeur par des mots blancs qui me rassurent

Fumer ses pensées m'est aphrodisiaque.
Panser mes ouvertures huées m'est paradisiaque...

Humée notre légende d'Aphrodite
Retrouver nos rêves dans l'avalanche maudite.

Meurtre passionnel
Irrationnel

L'odeur du poète aussi froide que le marbre d'un épitaphe
Son regard une pesante chapelle où l'on prie...à coup de scalpel
Un homme...une femme faits de vers en revers en biais cousus sur leur soif...
Rêves de trêves, le temps d'un amour en trèfle...mort brève et belle.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,