1
min

76 lectures

12

Mer de Coquelicots.

Il était une fois sur la Terre,des êtres de chair et de sang,
Leur coeur, peu à peu se serre, lorsqu'ils perdent leur amour d'antan.

Semblables à des fleurs rouges écarlates, elles tiennent à la vie et s'enracinent.
La cruauté du vent arrache leur pétale à la hâte,tandis qu'elles dansent, se dressent et fascinent.

Il,  elle,  sensible, écorché, généreux,
Tend ses étamines noires vers ses aieux.
La fleur, pour panser l'absence, regarde le ciel,
Et ce bleu, infiniment chaleureux lui procure du miel.

Pourtant, ce ciel,
Ce bleu immatériel,
N'est pas le passé, mais un avenir.
La fleur, une fois débarassée de l'ire,
Volera vers ce futur providentiel.

Le présent vert de la prairie où elle se couche,
Est un tapis de mousse aux airs farouches:
_Compte sur cet instant, ma tendre amie,
Pour danser avec joie une jolie batterie!*

Bien sûr, tu n'es pas éternelle,
Et tu tends tes pistils vers l'horizon,
Descends tes mains et palpe la passion,
Après ta mort, je te peindrai toujours belle.

Cet océan de rouge, entre Terre et Ciel,
C'est ton corps qui bouge, nos corps exponentiels.
Fleur fragile qui souffre de pulsions...
Là voilà qui gagne, nage avec ardeur et s'assoiffe de Création.


batterie*: pas de danse classique.

Inspiré du tableau de Patrick Erhahrd: Mer de coquelicots.Visible sur internet.

Thèmes

Image de Poèmes
12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Isabelle, merci infiniment pour votre commentaire, bonne année à vous, qu'elle se poursuive dans l'éclosement de votre belle créativité.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un poème qui balance (comme les coquelicots aux vents) entre violence et couleurs.
·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
La brume passionne et empoisonne est en ligne, en compétition, vous pouvez voir la brume à présent! j'attends vos impressions, impressionnée car vous êtes très bien placée! Félicitations.
·
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Pas de brume encore, j'ai pourtant signé mon texte, est-ce normal qu'il n'apparaisse pas encore? faut-il compter un peu de temps, ou je recommence le copier coller?
·
Image de Maour
Maour · il y a
"Descends tes mains et palpe la passion" m'a fait sourire, mais je ne trouve pas votre brume empoisonnée...
En tout cas, je vous invite, si vous avez une minute, à rencontrer mes Schnouilleurs !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-schnouilleurs-1

·
Image de Sandra Dulier
Sandra Dulier · il y a
J'aime infiniment le coquelicot, fleur fragile et très intense.
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
C’est magnifiquement composé ! La mer de coquelicots, un titre original et bien pensé. Merci !
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix. http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1 Merci.

·
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Beau ....mon vote (Le coquelicot et ma fleur préférée)
·
Image de Duje
Duje · il y a
Fort heureux d'être venu ,moi qui ,par ailleurs, ai tant écrit sur les coquelicots en poèmes , en haïkus ou tankas ( visibles sur mon site ) . Dans mon jardin , les coquelicots ont tout loisir de pousser, de s'étendre .
·
Image de Untrucbadour
Untrucbadour · il y a
Bonjour, votre poème m'a ramené sur les hauteurs de La Roche Guyon et à cette parcelle immense, dense de rouges coquelicots. Une merveille. Pour la petite 'histoire de ces champs, seuls les agriculteurs pestent sur cette armée rouge indésirée...une seule capsule de ce pavot peut contenir 200 graines. d'où cette capacité d'expansion. Au plaisir de vous lire.
·