Mécanique amoureuse

il y a
1 min
210
lectures
3
Qualifié
Image de Été 2012
J'essaye de m'accrocher aux branches,
De trouver l'équilibre sur ce vieux tronc cramoisi où je me balance.
J'ai commis des erreurs d'appréciation concernant la distance,
Aujourd'hui ce sont les contours la concernant qui deviennent flou.

Un sentiment d'appartenance déplacé,
Une révision complète des fonctions vitales serait à envisager.
Les capacités de régulation sont gravement endommagées,
Et je n'ai ni les outils adéquats, ni même un quelconque écrou.

Je suis un monceau de pièces détachées,
Que l'humidité des glandes lacrymales a fait rouiller.
Un tas de sentiments enchaînés et désassemblés,
Je ne tient plus debout.

Un mardi j'ai vascillé sous le poids de mes reflexions,
Je me suis prise pour une prise à hautes fluctuations
Et j'ai lutté sous la pression,
Je l'ai bu, et j'ai fini avec des clous partout.

Un peu de colle pas grand chose...
Une restructuration de l'appareil sans les ecchymoses.
Il faudrait éviter tout supplément de nécrose,
Mais il ne reste qu'un trou.

Le manuel d'instruction s'est pendu
Avec le cable d'alimentation préconçu,
Et on ne m'a plus entendu.
Il ne restait plus de moi qu'un verrou,

Sans clé.

3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !