Marathon

il y a
1 min
20
lectures
3

Patrick Dandrey: "Il y a dans la mélancolie de la bipolarité, elle nous rend à la fois génial et fou" Je sais, je reste dans le « short »... Voire très « short »....J'écris avant tout  [+]

Le vent souffle sur mon corps je le sens pénétrer
Chaque parcelle, chaque pore, oui je le sens entrer
Ce souffle pur de vie à mesure que j'avance
Me galvanise, oh oui, je rentre un peu en transe

Chaque pas que je fais est une nouvelle victoire
Chaque nouvelle foulée m'emmène vers l'espoir
De ce but ultime, je crois revivre l'Histoire
De ce mythique Euclès, cette tradition de gloire

Tant d'hommes en ont rêver, sans même le prononcer,
Ce mot à lui tout seul évoque l'humanité,
Ou plutôt l'un de ces plus étranges aspects,
Cette folie furieuse qu'elle a à repousser

Ses propres limites que la physique semble fixer
Et qui n'ont de cesse de n'être que bafouer
Je m'apprête à le vivre ce moment, cette Histoire
Pourquoi je ne sais dire, pour vaincre mon propre espoir?

Douce folie des hommes, euphorie des extrêmes,
Des limites sans bornes, des pensées que l'on sème,
Qui après des années comme les plantes poussent,
Et se fondent dans nos corps en milles et une secousses

Les limites explosées en grandes flaques éclaboussent

3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !