Mâchouillis de chiffon

il y a
1 min
834
lectures
397
Lauréat
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Par ses images, ses jeux avec les mots maîtrisés et malins, ce poème nous a tout particulièrement émus. L’autrice parvient à retranscrire, pa

Lire la suite

Dans le doux d'un murmure  [+]

Image de Été 2020

Tu t’allonges ; pas faim, dis-tu
Le rideau vers dehors hoquète sur ses lanières de plastique
C’est comme une longue mer verticale, un lac
Comme un jus de tangerine qui tiendrait debout tout seul
En pluie avec des vaguelettes
Et tes mains, criques rosées, lacent l’orange du soir qui tombe, las

Tu as étalé ta serviette et un bout de torchon sur ton assiette
Comme dans le pays des tristesses
Je n’aurais pas fait comme toi.
Une fatigue prend tes jambes, tes bras
La méchante te mange te croque et toi, tu dis que
Ce n’est rien

Moi je vois bien que ce rien ment, te mord et te corrode
Ta voix en socquettes du dimanche fait sueur blanche
Elle heurte quelque chose
C’est dans ta bouche que ça se passe
Tes mots ont le grabuge discret, tu voudrais les avaler
Tu le voudrais
C’est liquide comme la liqueur de quetsche
Mais ta gorge fait clenche, empêche, mâche ma caresse
Ta voix peine, ravaude les virgules, cogne sur tes dents
Ta voix harpon de chiffon

Et le rien offense notre fiacre tranquille
Fait plus que du chahut, éloigne, craquelle
Alors la cheminée froide berce le temps
En fait un mausolée vidé de toute imposture
Et toi tu t’es subordonné, ce n’est pas dans tes habitudes
Où es-tu dans tes rêves ?

Avant tu étais comme un arbre
Comme un arbre, tu avais de la forêt l’âme
Tu disais on ira à la pêche
Moi je te croyais
Mais ce rien c’est une absence
Un silence tumultueur rapace
Et la cheminée qui harpe le temps nous dépèce

Alors oui, je te crois
Bien sûr que je te crois quand tu dis que ce n’est rien
Tu n’as jamais menti
Ce n’est pas aujourd’hui
Que tu vas commencer
Et puis, tu ne saurais pas
Mentir, ça s’apprend
Mentir, ça prend du temps

Moi, j’ai menti
Quand j’ai dit
Je te crois

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Par ses images, ses jeux avec les mots maîtrisés et malins, ce poème nous a tout particulièrement émus. L’autrice parvient à retranscrire, pa

Lire la suite
397

Un petit mot pour l'auteur ? 246 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu  Commentaire de l'auteur · il y a
S'il vous plait, pas de cirage de sandalettes.
Gardez vos mots pour écrire pour de vrai.
Pas la peine de chercher à faire reluire mon pelage à grands coups de si-le-cœur-vous-en-dit.
J'suis assez grande ( un mètre soixante douze) pour aller vous lire tranquillement au gré de mes instants.
Merci
sylvie

Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
Un mètre soixante-dix alors je me permets quelques mots. Vous m'avez surprise dans le style qui était pourtant la clé de ce poème et c'est par lui que vous m'y avait plongé dans l'émotion et l'évidence qu'il contient. Au début pas adepte et à la fin transportée. Votes en espérant ne pas avoir fait trop de cirage de sandalettes !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Soixante douze, Joëlle...
Je vous remercie d'avoir su vous agripper à mes mots qui sont arrivés comme une petite bourrasque. Très touchée de ce partage sans inquiétude de cirage, bien sûr

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
moi qui reviens après une pause longue et gracieuse, retrouver tes mots de joliesse et d'images qui me racontent le vrai monde, comment ne pas avoir envie de faire reluire tes petites sandalettes ... merci pour ce joli poème et ses fulgurantes images de mots qui se coincent dans la gorge ...
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Je me sens toute petite à côté de vous (un mètre cinquante-six) 😉😁
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Hi hi, merci Françoise. C'était juste un agacement.
J'aimerais bien avoir la hauteur de vos textes, ça c'est sûr !

Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
C'est vrai qu'ils s'envolent parfois mes mots 😵😉
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Sans mentir, si votre plumage ressemble ...
Quoi qu'il en soit et advienne, je trouve que ce mouvement d'humeur liminaire gâche l'idée que je me fais du poète, d'autant qu'avec ou sans avertissement, bref, sans mot dire, sa réaction lui appartient.

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Bah, en tant que mouette je réagis parfois avec maladresse, c'est l'effet plume je crois. Après tout chacun est libre, évidemment
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
1m72 ! Si t'es pas grande, t'es loin d'être une minus, ma p'tite dame, surtout lorsque tu écris
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Hé merci Isabelle, pas minus, ça chépa, parfois je me demande et puis quand je vois le vent, le vert autour, le son des mots dans les branches alors je me dis que tout va bien parce qu'ici il pleut des pommes et des noix !
Image de Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Bon si on s'attaque à la taille ça va moi je culmine à 1m94 par contre par décence pour mon tour de taille je ne préciserai pas le nombre de kilos qui va avec lol
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Ah voir le monde de plus haut, quelle engeance !
Merci Monsieur

Image de lucile latour
lucile latour · il y a
voilà une grande affirmation audacieuse Sylvie.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
C'est vrai, maladroite peut-être
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
pas de cirage de sandalettes, maintenant c'est l'époque des bottes et avec des bottes et en lauréate, ça va vous faire 1,74 m !
Pas la peine de chercher à faire reluire votre pelage à grands coups de si-le-cœur-m-en-dit.
Mais tout de même un grand bravo. Ce poème m'avait beaucoup plu.

Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
Félicitations, je suis tellement heureuse du choix du jury. Notamment parce que ce poème singulier sera certainement en bonne place dans l’écrin du recueil. Bravo Sylvie
Image de Thierry Covolo
Thierry Covolo · il y a
Félicitations
Il y a si peu de textes que j’aime au rayon Poèmes
Celui-ci en était

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Je vous remercie, simplement, Thierry
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Je me contente de vous dire que j'admire cette capacité à créer des images et des sensations par le choc des mots. Et de vous féliciter pour ce prix.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Merci Tess, se contenter ainsi fait mon humilité. Merci
Image de Clément G. Second
Clément G. Second · il y a
Pour moi cela ne pouvait qu'aller de soi, c'était couru, évident, au point que je ne guettais pas la décision finale... N'empêche. Confirmation dilatante, bonheur qui comble, aiguisée fierté jubilante font un pas possible embouteillage de joie partagée sur l'autoroute à beaux virages titillant les nues insoupçonnées (car à portée d'émotion simple) de notre commun amour des mots. Or les mots attendent toujours davantage... "Le Poète ne dit qu'un mot toute sa vie" (Pierre-Jean Jouve). Alors alors, Sylvie vivante à l'encrier, pianotante au clavier, continue de le dire, celui-là, généreux et secret, qui sans finir traverse et justifie les autres ! Mes admiratifs hommages.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Couru, couru, faut le dire vite, Monsieur le Poète, parce qu'on n'a pas les petites ailes aux ripatons d'Hermès ou les grosses ( si grosses ) bottes de sept lieues façon Perrault. Oh non, juste de quoi tâtonner à l'abri du creux, celui du noyer si majestueux qui tend vers le ruisseau et le petit chemin, au bord de la table bleu toute bien arrondie de la couleur charrette alors l'aller de soi... vous pensez bien... mais je vous remercie pour l'allant qui vous sied comme un bonnet vert en laine douce
Image de JACB
JACB · il y a
Si vous saviez Sylvie combien ce poème résonne en moi pour un être qui m'est cher et se consume.
ces mots habillent tant de vrai!

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Puisque maintenant je sais, modestement je vous dédie ce texte en pensant fort à vous. Oh que oui
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Félicitations Sylvie ! Heureuse que ton beau poème soit lauréat.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
C'est gentil, Isabelle, merci beaucoup
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Mille bravos Sylvie ! Allez je te claque la bise !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Ah, ça, pour être claquée, elle est bien claquée, ta bise, Alice, et je te rends la pareille pour te remercier sincèrement
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Un grand bravo à Sylvie !
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Merci mille fois, Patrick-Julien. Je suis là... je reviendrai, c'est sûr, je reviendrai.
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Oh 😲... quel plaisir d’apprendre que vous allez revenir. Je vous adresse ma plume-câline...

Vous aimerez aussi !