Lundi matin

il y a
1 min
3
lectures
0

Délivrée de maux, enivrée de mots, je vibre  [+]

Pardonnez-moi ce moment d’égarement,
en ces temps frustrants de confinement...
Ce matin, réveil en douceur
dans ses draps froissés et humides,
ne me voyez pas un brin perfide
à l’idée de jouir de la vie, je meurs.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !