Lou Devantaou

il y a
1 min
158
lectures
35
Qualifié
Voici l’histoire insolite du tablier de nos grand-mères !

Il était bleu-nuit ou bleu sale
Selon le travail accompli
Roide, d’un seul tenant, sans pli,
Recouvrant parfois la sandale.

Ceint au plus haut dessus la taille,
Protégeant robe et cotillon,
Il allait du neuf au haillon
Rapiécé, cachant ses entailles.

Il était coquet par la ganse
Que nouait, jusqu’en haut des reins,
D’une cordelette, d’un rien,
D’une épingle, Grand mère Hortense :

Un mouvement net, économe,
Rythmé en trois temps affirmés
(On l’eût refait les yeux fermés !)
D’une rigueur de métronome !

C’est alors que, paumes ouvertes,
Et regard au sourire pareil
Elle accueillait en son soleil,
Telle une Piéta offerte,

Nos fronts peureux de la tempête,
Du loup, du vent, de l’étranger
Entraperçu dans le verger,
Ou du gros ogre qui rouspète !

Mais le tissu changeait d’office
Et pouvait servir, si besoin,
À porter des brassées de foin,
À administrer des sévices !

Chasser de leur nid des pondeuses
Dont les œufs étaient convoités,
Assécher après la tétée
Une aréole débordeuse,

Souffleter l’agonie des braises,
Rougeoyer l’âtre à la veillée
Ou, sous nos yeux émerveillés,
Contenir des poignées de fraises,

Des pommes, des pois, des miettes
Rassemblées en un tournemain
Sur la table du lendemain
Avant une visite... inquiète

D’un qu’en-dira-t’on de mégère
Soupçonneuse ou sans compassion
Ayant surpris – oh damnation ! –
La négligence ménagère !

Nous connûmes aussi – oh miracles ! –
D’autres vertus insoupçonnées
De ce devantier suranné
Qui n’inspire que les cénacles

D’écrivains, d’artistes, de bardes,
De poètes, ces grands enfants !
De Tolkien et d’Oliphants,
Nostalgiques d’arrière garde !

Pourtant nos nez rudoyés surent
Qu’en ce mouchoir improvisé
La crainte était apprivoisée
Sur le champ, d’une salissure ;

De même en fût-il de nos larmes
Que l’âpre toilerie sauva
De ruissellements à tout va
Avant que ne sonne l’alarme !

Enfin Grand mère avait un geste
Gravé à jamais sous nos yeux,
Celui de contempler les cieux
Pour conjurer la malepeste :

Sa mantille, son seul diadème,
Était le précieux tablier !
Son giron, pour nous, l’oreiller,
Et, ses oraisons, notre emblème !
D’aucuns crieront « rendez-vous compte !
Virus, microbes, maladies
Infectaient ce plastron maudit
Menaçaient le chondrioconte ! »

D’autres diront « pauvres victimes !...
De jeunes enfants innocents !
C’est irresponsable ! indécent !
Quelle horreur, quel manque d’estime ! »

+++++
NOUS... honorons notre Grand mère !
Qui, pour unique contagion
Donna... l’amour, sa religion,
Notre alphabet , notre grammaire .

__

* Dévantaou (prononcer débantaw): en béarnais , mot désignant « le tablier de devant » utilisé par dessus les vêtements usuels .

35

Un petit mot pour l'auteur ? 47 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de André Page
André Page · il y a
Et oui c'était tout ça... bravo Dominique.
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
l'avez vous connu André?
Image de Jeanne Djoumpey
Jeanne Djoumpey · il y a
si je peux me permettre...
les deux strophes sur les microbes, humoristiques certes, alourdissent inutilement l'ensemble.

Image de Jeanne Djoumpey
Jeanne Djoumpey · il y a
très sympa, plus vrai que nature!
j'espère que la suite sera "un par d'esclops"!

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Jeanne Djoumpey , du...Béarn?
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Sublime ++ 1
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Maria Kerk!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
"Maria" tout court fera l'affaire.
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Qu'il était bon de se blottir dans le tablier de grand-maman qui consolait de tout... du chagrin d'oignons, d'amour et d'absence...
Texte joliment ficelé autour du tablier de grand-maman que l'on aimerait bien retrouvé...
Bravo, Dominique.

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
True ! merci pradoline
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Très bien décrit ce tablier !
Vous en avez fait un objet poétique. Bravo.

Image de Dominique Hilloulin
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Je les ai lues 2 fois.
Leur thème ne m'attire pas.
Désolée.

Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est exactement ça.... Bel hommage à nos grands-mères dans ce poème plein de tendresse.
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Jean Pierre ! have fun!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Beaucoup de souvenirs..... Vous avez poétisé l image de cette grand mère pas forcément à mon goût. Mais je reste admiratif sur votre grande capacité d écriture. Bravo
Image de Renacé
Renacé · il y a
Je nous vois nombreux autour de ces tabliers, merci de nous redonner les images, et les sons, et les parfums de cuisine, et même de l'eau de javel...
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
merci Renacé
Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
ah c'est vrai ! l'eau de javel , et tant d'autres produits . Merci Renacé!

Vous aimerez aussi !