1
min

Lois de la nature

1 lecture

0

Rien ne s’est détruit,
tout s’est transformé.
Misérablement.
Et à chaque réveil,
épuisé,
je mendie l’indifférence.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,