L'OBSCURITÉ DU CHAOS

il y a
1 min
0
lecture
0
Je ne veux pas des rafales du temps, ils se fanent tout !
Je ne veux pas rendre hommage à l'obscurité du chaos.
Mes ombres vont sur un bateau noir, elles tournent en rond pour se cacher.
Quelqu'un m'a coupé les ailes avec des poignards inversés,
Et ils ont amputé mes jambes de prostituée,
Ils m'ont arraché la langue et laissé mon visage sans yeux,
Puis j'ai jeté tous mes démons dans la bouche de Dieu,
J'ai inhalé l'eau squelettique de la dame "Morte",
Qui vit dans un océan vide de soleils jamais vu.
J'ai dansé comme un moustique dans le silence, avec ma peau jaune sale,
Je me suis rempli de vides noirs propres.
Je veux une faim délirante, une transcendance effilochée, un oubli instantané !
Cesser d'exister, ne pas pouvoir lire, retourner au placenta de ma mère !
Et surtout, je ne veux pas l'arôme des coquelicots.
Je me regarde juste dans le miroir et change de visage !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !