1
min

Lettre d'un soldat

Image de Arcubius

Arcubius

27 lectures

7

Si tu lis cette lettre, c'est que je suis mort
Et que jamais plus je ne verrais l'aurore
Sanglante et dévastée qui se lève sur nous,
Jour après jour et nuit après nuit, jusqu'au bout.
Mais si je suis mort, je ne veux pas qu'on m'enterre;
Qu'on me laisse pourrir au milieu de mes frères,
Car ce sont eux, braves et décharnés mercenaires,
Qui reprennent mes hurlements durs et primaires
Dans les souffrances et les agonies infernales
De tous ces hommes si loin de leur terre natale.
Je veux que tu saches que si je me bat ce n'est
Ni pour la gloire, encore moins par vanité,
Je ne me bat pas par amour de mon pays
Mais parce que tous ceux que j'aime habitent ici.
S'il te plait, n'écoute pas ce qu'ils te diront,
Ils diront mes louanges, en feront des chansons,
Je ne voulais tuer personne, non plus mourir,
J'ai peut être eu le choix mais je voulais survivre,
Alors au moins ne me juge pas je t'en prie,
Je t'aimais, tu le sais, mais là bas on l'oublie.
Si jamais ils osent me remettre une médaille,
Une décoration ou même un brin de paille,
Si tu m'aimes exauce le dernier souhait de ma rage
Et crache leurs leur patriotisme au visage.
Je refuse qu'on m'honore pour le meurtre d'humains
Qui pas plus que moi ne verront le lendemain,
Car c'était des hommes, tous ceux que j'ai tués
Et ils voulaient vivre eux aussi, ça je le sais,
Je l'ai vu dans leurs yeux juste avant de tirer,
Je ne crois pas qu'ils aient compris pourquoi ils mouraient.
Et ces autres qui appellent aujourd'hui ''victoire'',
Et ces autres encore qui ont l'air de les croire;
Ils sont contents de toute cette boucherie
Et si fiers d'avoir tués leurs frères, leurs amis.
Je t'aime pour toujours et ne m'oublie jamais
Mais ne me pleure pas, je ne l'ai pas mérité.
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Un très beau texte hommage aux soldats sacrifiés.
·
Image de Pascal Gos
Pascal Gos · il y a
Bravo pour ce magnifique texte.
Arcubius, je vous invite à lire et soutenir ma nouvelle historique sur le mur de Berlin qui est désormais en finale.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/ich-bin-ein-berliner-4
A bientôt sur nos mots
Pascal

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Des tragédies oubliées, et "Le déserteur" de B. Vian n'a pas pris une ride.
·
Image de RAC
RAC · il y a
Un soldat oui, mais un homme aussi ! mes compliments car c'est un sujet vriament difficile & vous avez su trouver les mots justes !
·
Image de Champolion
Champolion · il y a
Quatorze jours...1 voix! Les oubliettes,loin du tapage des pêcheurs de voix des concours...
Votre poème est fort et beau ,il crie plus fort que les sonneries aux morts,les clairons de flamme ranimée , de remises de médaille et tous les chants guerriers
Champolion

·
Image de Arcubius
Arcubius · il y a
Merci !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur