1
min

L'étoile

Image de Renaud

Renaud

44 lectures

9

Sa main se serre autour d’une bûche de buis
Biscornue, couturée de profondes saillies
Sur laquelle il aime s’appuyer, et goûter
Le vol lent d’une abeille oscillant dans les blés ;
Ce soir il s’est assis au bout du banc moussu
A l’heure où de la brume émergent vers le soir
De grands bœufs nonchalants qui vont aux abreuvoirs
Au rythme balancé de leur têtes cornues ;
C’est l’heure où dans l’azur s’ouvre un large éventail
De fuseaux triomphants sur l’horizon de nacre,
Et dans leurs plis, sertis tels ceux d’un grand vitrail
Flamboient la pourpre et l’or comme à l’instant d’un sacre ;
Jaspé de rouge et de fauve éclatant, le jour
Baisse les yeux quand s’étend l’ombre silencieuse ;
Le lys dort, l’oie se tait, au loin un aboi sourd
Mène à la bergerie les brebis plantureuses ;
Le ciel de tout son long s’est couché sur la terre
Dont les flancs onduleux fumant dans l’air transi
Ne laissent deviner de l’ombre solitaire
Qu’un halo flou, que le dernier soleil rosit ;
Sur le banc près de lui sa main large s’étonne
De ne percevoir rien de la robe fleurie
Qui jadis s‘étalait là où ses doigts tâtonnent,
Et ne rencontrent rien que la mousse flétrie ;
Ses souvenirs enfuis ont trahi la mémoire
D’une femme endormie l’indéfectible attrait,
Mais ce cœur éperdu à l’égal d’un ciboire
Recèle la passion de l’ombre idolâtrée ;
Son âme ne sait plus évoquer son visage,
Ou un geste peut-être, son rire, ou une main,
Mais son esprit, malgré l’âpreté de sa rage
Le conforte toujours de revenir. Demain.
Appuyé sur son buis il scrute le grand voile
De la nuit et recherche où palpite une étoile...
Là, entre les deux ifs, il la voit ! Elle attend !
Et la lune charmée par cet amour vivace,
Glisse en quittant la nuit, puis lentement s’efface
Devant cette passion qui méconnaît le Temps,
Se rit de l’univers et du monde inconscient ;
C’est alors qu’il perçoit de l’étoile qui luit
Comme un souffle porté par la brise ; elle dit,
« Sois patient ! »
9

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Ça coule de source... savoureux & à double sens a priori, avec un brin de "sombritude". Bravo !
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh j'ai adoré, la fin m'a fait fondre ! .. magnifique vraiment !
·
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
très beau !
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Le berger qui parle aux étoiles, c'est très beau
Bravo et merci
Samia

·
Image de Renaud
Renaud · il y a
Il ne s'agit pas d'un berger, et il ne parle pas aux étoiles...
Short n'a pas retenu mon écrit, avec raison peut-être, puisque trop obscur. Les gens ne comprendraient pas, semble-t-il. La preuve, vous n'avez pas saisi de quoi il retourne.
Probablement ma faute, car quand on lit un poème, il ne faut pas s'y casser la tête dessus ; sinon, l'auteur est passé à côté.
Tant pis, faudra que je travaille ce côté, d'expressions (trop) cachées.

·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Il paraît qu’il ne faut jamais chercher à interpréter les poèmes et je viens d’en faire l’expérience.
Tout faux donc pour moi, je m’en excuse. Et puis je lis votre explication à Artvic plus bas et en effet je suis loin du compte.
Les sont très doux et si l’interprétation est ardue pour le jury aussi « sois patient ! » vous finirez par être retenu.

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un grand et beau poème pastoral habité par la contemplation.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
C'est un poème qui ne me laisse pas indifférent ! On y ressent la solitude et on y voit une blessure...
On entend le silence qui nous suit juste derrière notre lecture ! Que c'est beau !
Et cette étoile que l'on espère voir aussi au coin d'une constellation qui illuminerait les yeux et apaiserait l'âme
Sur un parfum de nature qu'embaume le buis a fraîcheur du soir, quand vient, tombe la nuit !
Et dans le ciel où s'illuminent les étoiles, là soudain on finit par voir cette femme qui vous sourit et vous dit , je t'attends !
Merci beaucoup ! Une bien belle découverte, je m'abonne.

·
Image de Renaud
Renaud · il y a
Merci de vos mots, qui ne me laissent, moi non plus, pas du tout indifférent...
Comme vous l'avez peut-être lu, dans le commentaire précédent, ce texte n'a pas été retenu par le jury. A ma demande d'une explication, ou plutôt d'une information sur le ou les motifs du rejet, Short Edition m'a répondu cela "...Ils (les membres du jury) ont cependant eu du mal à saisir l'ensemble, le fil conducteur entre les images. Malheureusement, cela s'est traduit par une perte d'intérêt sur la longueur du poème, ..."
Le jury n'aurait donc pas compris, et aurait perdu le fil conducteur. Bon.
Je ne peux être juge et partie, mais je trouve cette explication...un peu boiteuse.
Ma foi, tant pis.
Encore merci de vos éloges...
Le texte traite en effet d'une solitude, d'un manque de l'être aimé, parti trop tôt. Le vieil homme sait avoir rendez-vous avec cette femme, amour de toute une vie. Elle se montre à lui que sous la forme d'une étoile, puisqu'elle n'est plus. Elle palpite, de le voir si amoureux, et si ému.
C'est donc l'histoire d'un amour qui transcende les frontières de la terre, de l'univers, lesquelles frontières ne parviennent pas à contenir un tel amour, si fort qu'il passe au-dessus, au-delà des limites humaines...
Bon, c'est un peu costaud, à croire. Mais moi je le vois ainsi !

·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Je reviens vers vous demain, bonne soirée 😉
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
C'est très beau... Il y a de la noblesse dans vos belles images, de l’élégance et j'adore cela ! Merci, ce fut un plaisir de vous lire.
·
Image de Renaud
Renaud · il y a
J'apprécie doublement votre message, très élogieux à mon encontre, ce dont je vous remercie.
Mais vous semblez être une des rares, puisque personne ne pousse la porte de œuvres qui ne sont pas retenues.
En effet, ce poème que vous avez lu, et qui m'a occasionné pas mal de réflexion, a été rejeté par Short. J'en suis un peu surpris, mais comme c'est moi l'auteur, je ne peux être juge et partie.
Merci de vos mots, si...forts !
Je vais passer sur votre page.

·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Je vous remercie. J'aime bien découvrir les autres facettes et ce qui n'est pas forcément au grand jour. Il y a toujours de l'émotion à éprouver et de la bonne énergie à prendre en étant un peu curieux :) Merci à vous !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur