L'été dernier

il y a
1 min
0
lecture
0
Je suis arrivée à bout de toi
Quelle passion ridicule, n'est-ce pas ?
Et cependant quand je pense à l'été dernier
J'ai encore l'image de la mer calme
Et je te saute au cou
Et je t'attrape la main
Je brûle encore
Mais le feu ne veut plus rien dire
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,