542 lectures

72

Qualifié

Ils portent autour des yeux la marque de leur temps.
Marchant péniblement, ils traînent leurs parcours.
L'hiver est toujours froid. Bien triste est le printemps.
Ils ne sont jamais contre, ils ne sont jamais pour.

Les hommes ont leurs chapeaux, les femmes leurs bas gris.
Leurs bouches se confondent à celles des enfants.
Mais dans leurs cœurs vieillis, ils cachent mal leurs cris,
La maison des vieux, là, accueille leurs instants.

Ils ont chacun leurs chaises, leurs tables, leurs lits.
Coins de solitude où se versent les larmes.
Ils attendent toujours la seconde heure qui suit.
Ils ont des amis qu'ils perdent sans alarme.

Les enfants se surprennent parfois à venir.
Apportant quelques mots, quelques bonbons de vieux.
Et les vieux, eux se gavent de leurs souvenirs.
L'épi de leur présent s'égrène peu à peu...

PRIX

Image de Printemps 2017
72

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Tout est vieux inexorablement. ..
·
Image de El bathoul
El bathoul · il y a
Magnifique de réalisme...tres belle decouverte.
Je vous invite a decouvrir Ma Poupee.

·
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
c'est vraiment beau
·
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Splendide et tellement vrai ! je découvre sur le tard ce poème très émouvant, très réussi, du printemps 2017. En espérant bientôt lire ici un poème de printemps 2018.
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
La dernière strophe est magistrale ! Bravo Sylvie !
·
Image de Claudie
Claudie · il y a
C'est poignant!
·
Image de MoM
MoM · il y a
Les enfants se surprennent parfois à venir.
Apportant quelques mots, quelques bonbons de vieux.
Et les vieux, eux se gavent de leurs souvenirs.
L'épi de leur présent s'égrène peu à peu...

La chute est très bien amenée, bravo !

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Texte très émouvant...
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Monsieur Brel a magnifiquement chanté la vieillesse mais ça n'empêche pas votre écrit d'être très beau également :)
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Joli !!! Tout en délicatesse !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Oncle Vernon, confortablement installé dans son rocking-chair, rêvant à des perceuses encore plus performantes, tante Pétunia, lovée dans sa chaise longue, imaginant un avenir où son benêt de ...

Du même thème